La communauté LBQ reclame a la societe “La pleine egalite”

Les membres de la communauté LGBTQ et Les autorités locales et chargé de sécurités locale qui ont participé dans l'atelier de formation là où ils ont eu le débat sur l'orientation sexuelle et genre.

Pour la première fois ici au Rwanda,les parents et les membres de la communauté LBQ(Lesbiennes,,Bisexuels,et Queers font le débat formative sur l’orientation sexuelle et identité du genre là où la communauté LBQ reclame à la societé Rwandaise et à leurs familles la pleine égalite pour resoudre les problèmes de menasse,stigma et discrimination et homophobie entre les membres de la communauté LGBTQ tout entière et leurs membres de la famille.

Suite à la formation educative et debat entre parents et membres des LBQ, Alphonse Yambabariye originaire de Kinyinya Sector,District de Gasabo dans la ville de Kigali reclame a la societé Rwandaise  la pleine égalite des droits a la liberité totale des membres des LGBTQ dans leurs familles la ou ils appartiennent.

“ Pendant la formation educative et débat entre parents et membres des LBQ,J’ai appri que la communauté LBGBTQ doit reclamer la pleine égalite dans leurs familles c’est- à- dire des normes qui reconnaissent et protégent la dignité de tous les êtres humains pour être totalement libre dans leurs familles “ a declaré Alphonse Yambabariye .

Florence Kanyoni,l’infirmière au centre de santé de Biryogo , a declaré que la prevention de la violence a l’encontre des LGBTQ,la reconnaissance pleine et entière des familles qui ont des membres  homosexuelles –notamment l’égalité dans le recours aux services sanitaires aux centres de santés.

“Chez nous au centre de santé de Biryogo nous avons constaté  que la prevention de la violence à l’encontre des LGBTQ ,  la reconnaissance pleine et entière de la communauté LGBTQ –notamment l’égalité dans le recours aux services sanitaires aux centres de santé est nécessaire.”a-t-elle-dite.

André Uwayezu le coordinateur du projet “Famille avec droit égal”.

André Uwayezu ,le coordinateur du projet “Famille avec Droit Egal” finance par EGIDES  au travers  fond Charlotte jeudi  à dit pouquoi ils ont fait ce projet dans le quel ils avaient les débats sur l’orientation sexuelle et identité du genres (SOGIE) pour faire le plaidoyer sur les parents des filles et des femmes des LGBTQ qui étaient stigmatisées ,chassées,discriminées dans leurs familles pour qu’elles aient la paix dans leurs familles.

“Nous avons fait ce projet  pour faire le plaidoyer sur les parents des filles et des femmes des LBQ qui étaient  stigmatisées ,chassées ,discriminées dans leurs familles pour qu’elles aient la paix dans leurs familles et stabilizer les familles qui ont les enfants resbiennes et bisexuelles qui étaient chassées dans leurs familles pour vagabonder dans les villes.”A-t-on affirmé.

André a ajouté qu’après les débats et formation 38 parents ont promis leurs enfants la paix et sécurité et les demandent de retourner dans la famille et 42 ont dit qu’ils vont donner un coup de main a faire le plaidoyer sur les autres parents des filles et femmes membres de la communaute LBQ.

A Kigali RIGHT FOR YOUNG FEMINIST  a 42 membres de la communauté LBQ et 74 bénéficiaires.Le projet qui a le but de faire le plaidoyer sur les parents des filles et femmes des LGBTQ touchera 60 bénéficiaires avec le souhait que ces débats formative puissent arriver meme dans tous le provinces ou se trouve les LGBTQ.

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
6 + 4 =