La  façon courante de tenir un enfant qui peut être dangereuse pour sa santé

On doit soulever et tenir un enfant en pensant à son confort. Les schémas: Santé Plus

La façon dont on tient un enfant nécessite beaucoup de vigilance et d’attention de la part des parents et des proches. Certaines méthodes peuvent en effet être dangereuses pour la santé de l’enfant.

Selon la Sante Plus, un bébé est un petit être à l’aube de son développement ce qui le rend à la fois fragile et vulnérable. Entre la nourriture, les différents besoins à assouvir et les soins quotidiens, il arrive que les parents inexpérimentés négligent les positions avec lesquelles il faut tenir l’enfant. Toutefois, il est important de les prendre en considération pour lui offrir les meilleures conditions de bien-être.

Voici des façons courantes de les tenir et qui peuvent être dangereuses pour leur santé.

Tenir un bébé uniquement par les aisselles

De fait, il est important de tenir la tête d’un nourrisson qui n’a pas encore assez de tonus musculaire pour supporter le poids de sa tête, avant de développer les deux premières vertèbres cervicales, que sont l’atlas et l’axis. Il est précisé dans un article validé par le Dr Park, gastroentérologue, que ce sont celles-ci qui lui permettront par la suite de faire tourner et basculer sa tête.

Cela étant dit, si on veut tenir un enfant par les aisselles, tâchez de bien maintenir sa tête dans la continuité de l’axe de son corps, pour éviter qu’il n’ait de difficultés respiratoires, ou des douleurs au niveau des articulations. Ce n’est qu’à partir de 4 à 6 mois qu’il pourra maintenir seul la position de sa tête.

Garder un bébé dans un porte-bébé

C’est seulement lorsque le poids du bébé est supérieur à 3 kg et demi qu’on pourra placer un enfant dans un porte-bébé ventral. Sa position doit être confortable.

Si dans le porte-bébé, les jambes ne sont pas non plus maintenues, l’enfant risque des problèmes de hanche tels que la dysplasie ou la luxation.

Garder la tête du bébé sur l’épaule

En gardant la tête d’un enfant sur l’épaule, cela peut être bénéfique en libérant l’air et l’aidant à faire son rot par exemple. Cependant, il est important de faire attention à la position de son visage lorsque celui-ci repose sur l’épaule. Il doit pouvoir respirer facilement, sans que ses vêtements ne puissent bloquer le passage de l’air.

Ne pas lui faire changer de côté

Chez les nourrissons, les muscles du cou manquent de tonus. Il est alors important de lui faire changer de position pour stimuler le développement de ses muscles de tous les côtés. Ce n’est que de cette façon qu’il gagnera en autonomie plus tard.

Ne pas soutenir son dos

L’enfant risque de tomber si on ne le tient que par la tête et les fesses. Sans un véritable maintien du dos, sa colonne vertébrale se trouve surchargée.

Soulever un bébé dos contre sa poitrine

Avant d’être soulevé, le bébé prépare son dos, parce qu’en lui tendant la main, il comprend qu’on souhaite le tenir. S’il est dirigé vers l’extérieur, cela va créer une pression sur son dos et ses jambes risquent de rester sans soutien.

Par conséquent, il faudra toujours faire attention à ses jambes et à sa tête.

 

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
27 ⁄ 9 =