Les bienfaits de l’affection pour l’enfant

Une tante montre son affection à sa nièce. Photo: The Bridge

C’est le docteur René Spitz qui a démontré, en 1946, l’importance de l’affection sur le développement de l’enfant. L’affection est en effet essentielle à la croissance physique et psychique de chaque enfant et elle est depuis peu considérée comme un besoin fondamental. 

Selon le Larousse l’affection est un « sentiment d’amitié, de tendresse d’attachement pour quelqu’un. » Exprimer son affection envers son enfant lui permet de se sentir bien et aimé

Un enfant qui se sent aimé grâce à la démonstration d’affection de ses parents :

  • Éprouve du bien-être et une sécurité affective intérieure,
  • À confiance en lui et en ses parents,
  • Ose faire des expériences pour découvrir le monde,
  • Développe son autonomie,
  • Développe sa croissance physique et psychologique,
  • Résiste plus au stress et sait mieux y faire face,
  • Régule mieux ses émotions (très pratique dans les magasins ),
  • S’adapte plus facilement aux nouvelles situations,
  • Développe son intelligence.

Donner de l’affection à un enfant participe beaucoup à son épanouissement. Et ce qui est bien avec l’affection, c’est que tout le monde peut en donner : les parents, les grands-parents, les oncles et tantes, les amis, les enseignants… Et ça produit les mêmes effets.

Les avantages pour les parents

En montrant l’amour à Bout’chou on lui exprime qu’il compte pour elle / lui et de ce fait, on favorise son développement global. Et quand Bout’chou se développe bien il devient, par la même occasion, plus coopératif.

De ce fait on crie et répéte moins (Bout’chou est plus à l’écoute des adultes) ; on gagne du temps pour elle / lui (Bout’chou accapare moins l’attention) ; l’ambiance à la maison devient plus sereine et donc de meilleure qualité ; on développe de meilleures relations avec Bout’chou ; on éprouve plus de sensations de bien-être.

En démontrant l’affection, tout le monde est plus serein, les relations deviennent plus harmonieuses et c’est toute la famille qui y gagne.

Source: Parents en construction

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
24 − 19 =