Le smartphone est une drogue dure pour les enfants

« Donner un smartphone à un enfant c’est comme lui donner un gramme de cocaïne » affirme une experte. Photo: Google

Il y a quelques années, lorsque les parents souhaitaient faire plaisir à leurs enfants, ils se rendaient au magasin de jouets pour leur acheter des peluches, ou à la librairie pour leur offrir des romans et des contes de fées. Aujourd’hui, les choses ont changé, et ce sont les appareils électroniques comme les tablettes et les smartphones qui réussissent à dessiner le sourire sur le visage de nos petits bouts de chou.

Malheureusement, cet outil n’a pas que des bienfaits, et lorsqu’il est utilisé par les enfants en bas âge, il peut leur faire bien plus de mal que de bien.

Selon Mandy Saligari, experte en addictologie, le fait d’offrir un smartphone à un enfant est similaire à lui donner un gramme de cocaïne ou une bouteille de vin. Dans l’une de ses interviews, cette dernière a mis en évidence le fait que l’utilisation prolongée des téléphones portables pourrait induire les mêmes comportements addictifs que ceux provoqués par la consommation de drogue.

« Je dis toujours aux gens, quand on donne un smartphone à un enfant, c’est comme si on lui donnera un gramme de cocaïne ou une bouteille de vin, pourriez-vous le laisser seul dans sa chambre avec de l’alcool ou de la drogue à sa disposition ? Pourquoi avons-nous tendance à négliger les effets des appareils électroniques alors qu’ils sont aussi dangereux que la drogue ? » C’est ce qu’a révélé cette experte lors de l’une de ses interviews.

Mandy Saligari a également affirmé que le nombre de patients enfants et adolescents qu’elle reçoit dans son cabinet est très alarmant, et que l’addiction aux écrans est le nouveau fléau dangereux de notre époque. Elle insiste aussi sur le fait que l’utilisation rationnelle des smartphones n’est pas dangereuse en elle-même, et que c’est l’addiction et la mauvaise utilisation de ces appareils qui risquent de mettre en péril la santé psychologique et la vie sociale des enfants.

Finalement, Mandy Saligari a déclaré que plusieurs enfants et adolescents qu’elle a reçus dans son cabinet lui ont confié avoir déjà envoyé des photos nus, et consulté des sites à caractère pornographique, un phénomène qui selon cette experte peut endommager considérablement la santé psychologique de ces derniers, et leur causer tout un tas de problèmes, d’où l’importance de toujours surveiller ses enfants lorsqu’ils ont un smartphone à leur disposition.

Source: Sante Plus

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
12 × 6 =