‘’Le Centre Culturel Francophone du Rwanda désormais ouvert au grand public‘’ Ambassadeur Antoine Anfré.

Lors de la journée portes ouvertes du Centre Culturel Francophone du Rwanda.

A l’occasion de la journée portes ouvertes samedi 23 octobre, le Centre Culturel Francophone du Rwanda a été présenté au public francophone et francophile de Kigali.

A cette occasion l’ambassadeur de France au Rwanda Antoine Anfré a indiqué que ce centre voulu par les présidents Paul Kagame et Emmanuel Macron est au service de la réconciliation entre le Rwanda et la France, laquelle est plus qu’entamée.

Pour la conseillère de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade France au Rwanda aussi directrice de l’Institut Français du Rwanda Juliette Bigot le Centre Culturel est ouvert à tout le monde sans exclusion avec une priorité aux jeunes et aux artistes rwandais qui en trouveront un lieu d’excellence de leurs talents. Elle a en outre précisé que le Centre se joindra aux rwandais lors des commémorations du génocide perpétré contre les tutsi.

Différentes activités de commémoration seront organisées dans ce Centre depuis le mois d’avril, a-t-elle indiqué. La directrice de l’Institut Français du Rwanda a également tenu à clarifier la nuance entre l’appellation actuelle de Centre Culturel Francophone du Rwanda et non Centre Culturel Franco-rwandais comme dans le temps. « Le Centre Culturel actuel est au service de la francophonie et donc ouvert à tous les pays francophones » a indiqué Juliette Bigot ajoutant que le public non francophone n’est pourtant pas exclu.

Au sujet des relations entre la France et le Rwanda l’ambassadeur Antoine Anfré a montré qu’elles s’améliorent de plus en plus depuis la visite du président Emmanuel Macron au Rwanda. Le diplomate français a encore une fois affirmé que son pays reconnait sa responsabilité dans le génocide perpétré contre les tutsi au Rwanda. « Il y a une responsabilité des rwandais eux-mêmes, une partie des rwandais des extrémistes, il y a une responsabilité de cet héritage colonial belge que certains rwandais ont embrassé et disséminé dans la population l’aveuglant et la poussant à commettre l’inadmissible, il y a aussi la responsabilité de la France qui a ignoré les alertes et continué à soutenir militairement le gouvernement criminel » a martelé l’ambassadeur français.

L’ambassadeur de France au Rwanda Antoine Anfré s’est également déclaré confiant qu’il n’y aura pas un retour en arrière dans les relations franco-rwandaises tant que celles ci sont basées sur la vérité historique.

L’ambassadeur de France au Rwanda a également révélé que son pays sera représenté par le ministre des affaires étrangères Jean Yves Le Drian au sommet Union Africaine- Union Européenne qui s’ouvre ce lundi à Kigali. Après lui, a-t-il ajouté, le Rwanda accueillera aussi le ministre du commerce Franck Riester attendu à Kigali mardi 26 octobre avec une délégation d’hommes d’affaires français.

Pour Eric DUSABIMANA responsable de la médiathèque au Centre Culturel Francophone du Rwanda, ledit centre se présente comme un lieu idéal pour apprendre le français, faire des tests de niveau en français, participer aux cafés littéraires, obtenir des informations relatives aux études en France, s’initier au slam, au yoga, faire la lecture etc.

Le centre culturel francophone du Rwanda est sis à Kimihurura en bas du Kigali Convention Center au 25 KG 624 St.

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
21 ⁄ 7 =