Dublin dévoile la vraie raison de la visite de Brahim Ghali : Réponse à la propagande du Polisario

Alors que les séparatistes du Polisario et leurs partisans se réjouissent et interprètent la visite du chef du Polisario, Brahim Ghali, à Dublin comme une reconnaissance de leur entité séparatiste, les autorités irlandaises ont officiellement réagi via une déclaration publiée sur le compte Twitter de l’Ambassade d’Irlande au Maroc, clarifiant qu’il s’agissait d’un déplacement privé. Dublin précise que l’Irlande ne reconnaît pas la RASD.

Face à la propagande propagée par Brahim Ghali, prétendant qu’il s’agissait d’une visite officielle à Dublin, les autorités irlandaises ont jugé nécessaire de rectifier ces allégations mensongères du Polisario. Pour Dublin, la présence du chef séparatiste en Irlande était strictement privée et n’avait rien d’officiel.

« La visite des représentants du Front Polisario en Irlande la semaine dernière était une visite privée », déclare la déclaration officielle. Brahim Ghali s’est rendu à Dublin pour assister à un petit événement organisé par une petite association pro-Polisario active dans le pays.

Pour dissiper tout malentendu, l’Irlande souligne clairement que la visite des séparatistes n’était pas basée sur une invitation officielle. Le gouvernement irlandais n’était en aucun cas impliqué ou responsable de cette activité et ne l’avait d’ailleurs pas autorisée.

De plus, les membres de la délégation du Polisario n’ont rencontré aucun membre du gouvernement irlandais malgré leurs demandes insistantes et le soutien de leurs relais. Ils n’ont pas eu de réunion avec le Premier ministre irlandais Leo Varadkar ou un membre de son cabinet, ni avec le ministre des Affaires étrangères Micheál Martin.

De même, les membres de la délégation du Polisario n’ont pas été reçus par le pouvoir législatif irlandais. Les présidents des deux chambres ainsi que le président de la Commission mixte des Affaires étrangères ont simplement refusé de les rencontrer. Seuls certains parlementaires sympathisants et relais du groupe séparatiste ont eu des entretiens, à titre personnel et non au nom du Parlement, avec les membres du Polisario.

La position de l’Irlande sur la question du Sahara marocain reste inchangée et a été réaffirmée. La déclaration officielle de l’Irlande, diffusée par l’Ambassade irlandaise, rappelle que l’Irlande ne reconnaît pas la pseudo-RASD.

En réaffirmant sa position de longue date, l’Irlande exprime un soutien total au processus mené par les Nations Unies et aux efforts du Secrétaire général pour parvenir à un règlement politique définitif et mutuellement acceptable sur cette question du Sahara occidental.

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
44 ⁄ 22 =