MAROC: La fédération royale marocaine de football, déplore les évènements survenus après le match contre la RDC

MAROC: La fédération royale marocaine de football, déplore les évènements survenus après le match contre la RDC.

Au lendemain du match de la coupe d’Afrique des nations de football CAN 2024 joué le dimanche 21 janvier 2024 entre le Maroc et la RDC, rencontre ayant connu des politiques à la fin du match. La Fédération Royale Marocaine de football (FRMF)  a tenu à réagir en déplorant cette situation. Et ceci, à travers une mise au point.

En effet, après le match nul 1-1 entre les Lions de l’Atlas du Maroc et les léopards de la RDC, l’on a assisté à une politique que la fédération marocaine de football a tenu à apporter quelques clarifications. Ainsi, dans sa mise au point en 4 points, le président de FRMF, a d’abord tenu à rappeler les relations historiques qui existent entre son pays le Maroc et la République Démocratique du Congo ainsi que les liens de fraternité entre les peuples frères des deux pays.

En outre M.Fouzi LEKJAA, président de la fédération royale eu Maroc de Football, a tenu à insister sur la coopération exceptionnelle entre son institution la FRMF et la fédération congolaise de football FECAFA. Relations qui se traduisent par un nombre important de joueurs congolais évoluant au Maroc ainsi que les échanges footballistiques existant entre les deux fédérations. Ce qui témoigne de l’excellence des relations qui existent entre les deux fédérations de football. Le président de la fédération royale marocaine de football, après avoir rappelé ces relations d’amitié entre les deux fédérations, a déploré les incidents qui ont marqué la fin du match. Des actes qu’il qualifie  d’«anti-sportifs ». Pour la FRMF,  « Fouzi LEKJAA a été le premier à féliciter l’entraineur de l’équipe du Congo, Sébastien Desabre en reflétant l’état d’esprit de la sélection qui s’est manifesté durant tout le match ». La FRMF, a tenu à rappeler que  « Achraf Hakimi a assisté aux soins du joueur congolais Henoc Inonga Baka ». La fédération royale marocaine de football a saisi cette occasion pour réaffirmer son engagement aux « valeurs de bonne conduite, d’éthique et de fair-play et considère que ces faits ne feront que renforcer les liens fraternels entre les deux pays. »

Rappelons que la fin du match du match de la CAN Totale Côte d’Ivoire entre le Maroc et la RDC a été marquée par une bagarre générale après un nul de un but par tout.

Sangiza abandi iyi nkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
29 − 7 =